Publicité
Publicité

M. Barroso se défend d'avoir traité la France de "réactionnaire"

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, s'est défendu lundi d'avoir traité la France de "réactionnaire", après avoir tenu des propos assez durs contre les partisans de l'exception culturelle. Ses remarques ne visaient pas la France, ni les autorités françaises, mais les auteurs d'attaques personnelles à son égard, a précisé un porte-parole de la Commission.