Publicité

Madagascar: Première riposte populaire du camp présidentiel

Plus de 30.000 partisans du président Marc Ravalomanana, contesté par le maire destitué d'Antananarivo, se sont réunis mercredi dans la capitale malgache pour asseoir la légitimité du chef de l'Etat, qui a rencontré une délégation de la Commission de l'Océan Indien (COI).

Le camp présidentiel a organisé avec succès sa première riposte populaire depuis le début de la crise ouverte mi-décembre avec le maire destitué de la capitale, Andry Rajoelina.

M. Rajoelina, 34 ans, est engagé dans un bras de fer avec M. Ravalomanana dont il réclame la destitution et il a pris la tête d'une "Haute Autorité de transition" censée à ses yeux remplacer le pouvoir en place.

Près d'une centaine de personnes sont mortes à Madagascar depuis le 26 janvier dans les violences qui ont émaillé ce conflit entre les deux hommes, dont au moins 28 tuées samedi par la garde présidentielle.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés