Maliki forme une nouvelle coalition pour les législatives irakiennes

Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a annoncé jeudi la formation d'un nouvelle coalition qu'il dirigera aux élections législatives de janvier 2010, cruciales pour l'avenir du pays.

Cette coalition comprend 40 mouvements et courants politiques ainsi que des membres de l'ensemble des communautés irakiennes.

"Nous annonçons la formation de la coalition de l'Etat de droit pour participer aux élections législatives qui se tiendront le 16 janvier", a affirmé le Premier ministre Nouri al-Maliki lors d'une cérémonie.

Cette coalition "sera au service du peuple irakien et réalisera toutes ses ambitions en construisant un Etat indépendant, fédéral, qui garantira la liberté, la justice, l'égalité et la souveraineté pour les Irakiens".

Parmi les membres de la coalition figurent plusieurs ministres comme celui du Pétrole, Hussein Chahristani, du Tourisme Qahtan Abbas Naaman, ou encore celui des Emigrés et des Déplacés, Abdelsamad Rahmane Sultan. Plusieurs autres personnalités libérales et indépendantes sont également présentes.

M. Maliki a également réussi à rallier d'importants chefs tribaux sunnites, comme le chef de la tribu des Doulaïmis, Ali Hatem al Soulaïmane, ainsi que Saad Fawzi Abou Richa, dont la tribu a permis de défaire le réseau d'Al-Qaïda dans la province d'al-Anbar.

Avec cette coalition, M. Maliki rompt l'union sacrée qui, grâce à un rassemblement composé de tous les mouvements chiites irakiens, avait remporté les législatives en 2005. (CYA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés