Manifestation contre un "Noël blanc" anti-immigrés dans une ville lombarde

Trois mille habitants de la ville lombarde de Coccaglio (Italie) ont manifesté samedi pour protester contre la décision de leur maire d'organiser un "Noël blanc", une opération consistant à recenser tous les étrangers de sa commune et à dénoncer aux autorités ceux qui sont clandestins.

Le cortège intitulé "United colours of Christmas" a défilé dans une ambiance tendue dans les rues désertes, devant des bars et commerces fermés, la plupart des habitants restant enfermés chez eux a rapporté l'agence de presse italienne Ansa.

Elu du parti anti-immigrés de la Ligue du Nord, le maire de la ville de 8.000 habitants, Franco Claretti, a lancé l'opération "Noël blanc" pour recenser d'ici Noël tous les étrangers résidant sur sa commune et dénoncer à la préfecture les clandestins et ceux dont le permis de séjour est arrivé à échéance.

Cette initiative a suscité la réprobation du Vatican. "Cette idée de rapprocher Noël et une réalité difficile qui touche des êtres humains est une chose douloureuse", a déclaré le président du Conseil pontifical pour les migrants, Mgr Antonio Maria Veglio.

En revanche, le maire de Coccaglio a reçu le soutien du ministre de l'Intérieur Roberto Maroni: "Bravo, tu es un exemple pour tous les maires d'Italie". MM. Maroni et Claretti appartiennent tous les deux à la Ligue du Nord, qui fait partie du gouvernement dirigé par Silvio Berlusconi.

(NEV)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés