Publicité

Manifestations à New York pour et contre la "mosquée de Ground Zero"

Partisans et opposants au projet de construction d'une mosquée près du site des attentats du 11 septembre 2001, un sujet devenu hautement politique aux Etats-Unis, ont manifesté pacifiquement dimanche à New York sans drainer de foules dans un camp ni dans l'autre.

Ce plan d'installation d'un centre culturel musulman --avec une mosquée-- sur un terrain privé, à deux pas du lieu symbole du terrorisme islamique aux Etats-Unis, est devenu ces dernières semaines un brûlot.

Le maire de New York Michael Bloomberg y est favorable, le conseil municipal a approuvé le projet, et le président Barack Obama a invoqué pour le soutenir la liberté de culte garantie par la Constitution. Mais 61% de la population désapprouvent, et l'opposition s'est engouffrée dans la brèche.

Les deux petites manifestations de dimanche n'ont pas vraiment répondu aux attentes des organisateurs. A part quelques joutes oratoires, elles se sont déroulées sans incident.

Sous une pluie fine, et sous l'oeil de caméras et photographes du monde entier, les militants de l'un et l'autre camp ont commencé à converger au sud de Manhattan en milieu de matinée.

Les opposants se sont installés au coin des avenues West Broadway et Park Place -- à deux pâtés de maisons de "Ground Zero" -- là où pourrait s'ériger le centre islamique controversé. Les partisans du projet se sont eux rassemblés 100 mètres plus au nord.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés