Marée noire: la Maison Blanche veut faire payer davantage les pétroliers

L'administration Obama s'est dite favorable mercredi à une augmentation "significative" du plafond des indemnisations dues par les compagnies pétrolières quand elles polluent l'environnement, alors qu'une nappe de pétrole se répand dans le golfe du Mexique.

Selon la loi actuellement en vigueur, votée après l'échouage de l'Exxon Valdez en Alaska en 1989, les compagnies pétrolières sont tenues de payer, pour les opérations de nettoyage induites par un accident, dans la limite de 75 millions de dollars.

Des sénateurs américains ont déposé lundi un projet de loi pour relever ce plafond des indemnisations de 75 millions à 10 milliards de dollars.

"Nous serions favorables à un relèvement significatif du plafond", a déclaré mercredi Robert Gibbs, le porte-parole de la Maison Blanche, sans préciser ce que la présidence américaine pensait du plafond de 10 milliards envisagé par les parlementaires.

"Je n'ai pas de chiffre précis en tête. Comme l'a dit le président, BP va recevoir une facture pour les opérations, le nettoyage et les dégâts créés", a-t-il poursuivi.

La compagnie britannique BP, exploitant de la plateforme qui a sombré dans le golfe du Mexique, a assuré qu'elle paierait "tous les coûts nécessaires et appropriés de nettoyage" de la marée noire. Elle a déjà versé 25 millions de dollars aux Etats américains concernés par les opérations de nettoyage.

(SCM)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés