Marée noire: la neutralisation définitive du puits retardée

La neutralisation totale du puits endommagé, à l'origine de la marée noire dans le golfe du Mexique, grâce à des puits de secours était bloquée mardi en raison de la présence de débris de ciment et d'inquiétudes sur la pression.

Les responsables du groupe pétrolier britannique BP et les autorités américaines comptaient achever mi-août l'opération dite "bottom kill", consistant à utiliser deux puits de dérivation pour cimenter le puits par en-dessous.

Une première opération de cimentation, dite "static kill", avait déjà permis le 5 août de sceller par le haut le puits à l'origine de la pire marée noire de l'histoire des Etats-Unis.

Mais les autorités américaines ont fait savoir lundi que l'opération était retardée.

L'amiral Thad Allen, chargé de la lutte contre la marée noire pour le gouvernement américain, a expliqué lundi un peu plus tôt que des débris de ciment pouvaient avoir emprisonné du pétrole à l'intérieur du puits lors de l'opération "static kill".

Les responsables envisageaient désormais d'injecter au préalable des boues de forage par en-dessous avant de cimenter le puits.

(NLE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés