Publicité

Marée noire: pas de signe de fuite de brut depuis le début d'un test crucial

BP n'a constaté aucun signe de la présence d'une fuite de pétrole au niveau du puits à l'origine de la marée noire dans le golfe du Mexique depuis que l'écoulement a été stoppé jeudi pour mener un test crucial, a indiqué vendredi un responsable du groupe pétrolier.

"Nous n'avons aucune indication que du pétrole ou du gaz s'échappent" du puits endommagé, a indiqué le vice-président du groupe Kent Wells à des journalistes.

Le puissant flot qui répandait quotidiennement des millions de litres de liquide toxique dans l'océan s'est arrêté jeudi à la mi-journée à la faveur d'un test destiné à vérifier la résistance du puits.

L'écoulement responsable de la plus grave marée noire de l'histoire des Etats-Unis a cessé quand les soupapes d'un nouvel entonnoir installé lundi ont été fermées, près de trois mois après le naufrage de la plateforme de BP Deepwater Horizon, à l'origine de la catastrophe.

La possibilité que, emprisonné dans le puits bouché par l'entonnoir, le pétrole comprimé ne finisse par créer des brèches et par se répandre à nouveau dans l'océan constitue l'une des principales inquiétudes des équipes sur place.

BP essaie donc de s'assurer, par des mesures de la pression, de l'absence de fuite dans le coffrage de l'installation, qui descend à 4 km de profondeur sous terre. (CHN)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés