Marée noire: succession de défaillances "sans précédent"

Le directeur général de BP Tony Hayward devait déclarer jeudi que la marée noire est le résultat d'une succession de défaillances "sans précédent", d'après le texte de sa première audition devant une commission du Congrès, dont l'AFP a obtenu copie mercredi.

"Je comprends que les gens veuillent avoir une réponse simple concernant ce qui est arrivé et qui est responsable", dit M. Hayward dans ce texte.

"La vérité, cependant, est qu'il s'agit d'un accident complexe, causé par une combinaison de défaillances sans précédent. Plusieurs entreprises sont impliquées, dont BP, et il est tout simplement encore trop tôt pour identifier la cause", ajoute-t-il.

Le géant britannique BP exploitait la plateforme pétrolière Deepwater Horizon dont le naufrage, le 22 avril après une explosion et un incendie survenus deux jours plus tôt, a provoqué dans le golfe du Mexique la pire marée noire de l'histoire des Etats-Unis. (CYA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés