Maroc/Espagne: tête-à-tête "cordial" des ministres de l'Intérieur

Des entretiens en tête-à-tête des ministres marocain et espagnol de l'Intérieur "se sont déroulés" lundi à Rabat "dans un climat cordial et serein" et ont porté "notamment sur les dernières tensions entre les deux pays", selon un responsable marocain.

Les entretiens du ministre espagnol de l'Intérieur Alfredo Perez Rubalcaba, arrivé lundi à Rabat pour une "visite de travail", avec son homologue marocain Taieb Cherkaoui, ont "été globalement cordiaux et sereins", a-t-on précisé.

Le tête-à-tête a été "marqué par les derniers incidents" à Ceuta et Melilla, enclaves espagnoles au nord du Maroc, et "la tendance est plutôt à l'apaisement", a ajouté la même source.

Au terme des entretiens à Rabat, le ministre espagnol s'est rendu à Casablanca, à 100 km au sud de Rabat, où il a été reçu par le roi Mohammed VI, a-t-on appris auprès des deux délégations.

La presse marocaine a récemment fait état de plusieurs incidents entre la police espagnole et des ressortissants marocains aux postes frontaliers de Ceuta et Melilla.

Pour apaiser la tension, le roi Juan Carlos d'Espagne s'est entretenu la semaine dernière au téléphone avec le roi Mohammed VI. Les deux parties ont convenu d'une prochaine visite au Maroc du roi d'Espagne, à une date fixée ultérieurement.

Le Maroc a toujours considéré les deux enclaves de Ceuta et Melilla comme des "villes occupées", un contentieux territorial source de tensions diplomatiques récurrentes entre les deux pays.

(JDO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés