Publicité
Publicité

Moqtada Sadr aurait quitté l'Irak pour l'Iran

Le chef radical chiite irakien Moqtada Sadr, responsable selon les Américains d'attiser les violences interconfessionnelles en Irak, aurait quitté le pays pour se réfugier en Iran depuis deux à trois semaines, ont annoncé mardi soir des télévisions américaines.