Mort de l'écrivain et journaliste argentin Tomas Eloy Martinez

L'écrivain et journaliste argentin Tomas Eloy Martinez est mort dimanche à Buenos Aires des suites d'une longue maladie, ont annoncé ses proches.

L'écrivain disparu est notamment l'auteur du livre "Santa Evita" (1995), qui raconte l'histoire mouvementée de la dépouille d'Eva Peron décédée en 1952 à Buenos Aires. Son corps embaumé et exposé jusqu'à ce qu'un coup d'Etat militaire ne chasse son mari du pouvoir en 1955 avait ensuite été enterré secrètement en Italie sous l'égide du Vatican avant d'être rapatrié en Argentine et de nouveau enterré dans la tombe familiale en 1976.

"Santa Evita" est le roman argentin le plus traduit de l'histoire, en 30 langues. Martinez était également l'auteur du "Chanteur de Tango".

Pendant la dictature (1976-1983), Martinez s'était réfugié au Venezuela où il avait fondé le journal "El Diario de Caracas".

Il avait tavaillé pour de grands journaux tels le New York Times, El Pais et La Nacion.

(MJN)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés