Publicité
Publicité

Moubarak refuse de se nourrir et est "extrêmement faible"

L'ancien président égyptien Hosni Moubarak, dont le procès pour le meurtre de manifestants doit s'ouvrir le 3 août, refuse de s'alimenter et est devenu "extrêmement faible", a rapporté mercredi le journal officiel al-Gomhuria.