Mozambique enterre ses morts et accuse le gouvernement de "négligence"

Le Mozambique enterrait ses morts dimanche à Maputo, après l'explosion jeudi de l'arsenal qui a tué 100 personnes et fait 492 blessés, alors que l'opposition mais aussi des médias indépendants voire proches du pouvoir dénonçaient la "négligence" du gouvernement.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés