Népal : un pont suspendu s'effondre, 2 morts, plus de 40 disparus

Les services de secours népalais étaient à la recherche de plus de 40 personnes portées disparues à la suite de l'effondrement samedi d'un pont suspendu enjambant une rivière qui a notamment entraîné la chute d'un car de touristes indiens et fait deux morts, a annoncé la police.

Pour le moment, seules quatre personnes ont été retrouvées vivantes dans la Trishuli, une rivière au-dessus de laquelle s'étirait ce pont surchargé, tandis que deux cadavres ont été récupérés dans ses eaux tumultueuses, a annoncé un responsable de la police du district de Gorkha, un région touristique du sud du Népal, Krishna Acharya.

"Deux personnes sont mortes quand le pont suspendu au-dessus de la Trishuli reliant les districts de Gorkha et de Chitwan à la route de Prithvi s'est effondré dans l'après-midi", a-t-il dit à l'AFP.

"47 personnes étaient sur le pont quand il est tombé dans la rivière", a-t-il ajouté.

"Nous avons retrouvé deux corps sans vie, ceux d'un touriste indien et d'un Népalais, dans la rivière et sauvé quatre personnes qui sont actuellement soignées à l'hôpital local", a précisé le policier.

La Trishuli, facilement accessible à partir de Katmandou, la capitale, et de Pokhara, une ville touristique de l'ouest, est la rivière la plus réputée du Népal pour le rafting, avec ses gorges spectaculaires et ses rapides. (DAD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés