Neuf rebelles présumés et un policier tués dans le Caucase russe

Au moins neuf rebelles présumés ont été tués lors d'une opération spéciale des services de sécurité russes (FSB) en Ingouchie, et un policier a été abattu au Daguestan, ont indiqué jeudi les autorités de ces deux républiques instables du Caucase russe.

"Neuf combattants rebelles ont été tués" jeudi lors d'une "opération spéciale lancée à 10H00 (07H00 GMT) dans le district de Sounjen", a indiqué une source au sein du ministère ingouche de l'Intérieur, précisant que les combats continuaient.

La source n'a cependant donné aucune indication sur les pertes enregistrées dans les rangs des policiers et militaires russes participant aux combats.

Au Daguestan, une autre république du Caucase russe, des assaillants non-identifiés ont tué par balles jeudi matin un officier du ministère daguestanais de l'Intérieur, a indiqué un porte-parole du comité d'enquête du parquet local.

Le Caucase russe est en proie à une rébellion qui trouve son origine dans les deux guerres qui ont déchiré la Tchétchénie dans les années 1990 et au début des années 2000. Les attaques ou explosions, surtout celles qui visent les forces de l'ordre, y sont quasi-quotidiennes. (MUA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés