Nicaragua: 79 immigrants d'Afrique et d'Asie abandonnés dans un port

Soixante-dix-neuf immigrants clandestins africains et asiatiques ont été appréhendés dans un port de la côte est du Nicaragua, sur la mer des Caraïbes, a annoncé dimanche la police locale.

Les clandestins, originaires d'Ethiopie, Erythrée, Somalie et du Népal, étaient arrivés par bateau dans le port de Bluefields, où leurs "passeurs" les ont conduits dans un hôtel en leur disant d'y attendre le passage d'un train, ont-ils expliqué. Il n'y a pas de trains au Nicaragua.

"On suppose qu'ils avaient été amenés de Colombie jusqu'à l'île de San Andres avant d'être transférés à Bluefields" dans l'espoir de poursuivre leur voyage vers les Etats-Unis, a expliqué à la presse un responsable de la police locale.

L'île de San Andres est un point de transit habituel des "passeurs" qui souvent abandonnent les clandestins sur la côte du Nicaragua, selon les autorités. (DAD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés