Publicité

Niger: reprise graduelle de la coopération "en fonction des progrès"

Une reprise "graduelle" de la coopération entre l'UE et le Niger sera examinée "en fonction des progrès constatés dans le processus de transition" politique du pays, a souligné mercredi le Conseil représentatif des 27 pays européens.

A l'issue d'une réunion de consultation mercredi à Bruxelles avec la République du Niger, l'Union européenne a rappelé que le coup d'Etat du 18 février dernier constituait "une violation" de l'Accord de Cotonou.

Mais elle a aussi salué dans un communiqué l'annonce par le Niger de "la mise en place d'institutions pluralistes pour la transition, représentatives de toutes les composantes politiques du Niger", de "l'adoption dans les prochains jours d'un code électoral consensuel" et de "la mise en place imminente d'une Commission électorale nationale indépendantes".

L'UE estime particulièrement important le déroulement d'élections au mois de mars 2011 proposée par le Niger.

Elle "pourra soutenir par des mesures d'accompagnement ciblées, étape par étape, les progrès qui seront réalisés dans la mise en oeuvre de la feuille de route présentée par le gouvernement".

"Une reprise graduelle de la coopération en fonction des progrès constatés dans le processus de transition sera proposée aux instances du Conseil de l'UE", ajoute le communiqué, en précisant que l'aide alimentaire de l'UE au Niger ne s'est jamais arrêtée.

La junte militaire au pouvoir au Niger a décidé que la transition aurait une durée d'un an, à compter du coup d'Etat du 18 février 2010.

(JDO)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés