Nigeria: manifestation à Jos pour protester contre les tueries

Des dizaines d'étudiants ont manifesté lundi à Jos, capitale de l'Etat de Plateau, dans le centre du Nigeria, pour protester contre les tueries du week-end qui ont fait au moins 500 morts dans la communauté chrétienne, a-t-on appris de sources locales.

"Non au génocide", "nous voulons la paix dans l'Etat de Plateau", scandaient les manifestants, rassemblés devant un hôtel de Jos où se tenait une conférence réunissant des membres du gouvernement de l'Etat de Plateau.

Selon une source policière, d'autres petites manifestations organisées dans deux villes à la périphérie de Jos ont été dispersées par la police.

Au moins 500 chrétiens de l'ethnie berom ont été massacrés par des éleveurs fulani, une ethnie en majorité musulmane, lors d'attaques simultanées dans la nuit de samedi à dimanche dans trois villages au sud de Jos.

En trois heures, des centaines de personnes, dont de nombreuses femmes et des enfants, ont été tuées à la machettes et brûlées.

Toutes les forces de sécurité du Plateau et des Etats voisins ont été placées en alerte maximum dimanche soir sur ordre du président par intérim Goodluck Jonathan.

(JDO)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés