Norvège: un tribunal juge illégale l'interdiction du hidjab dans la police

Un tribunal administratif norvégien a jugé vendredi illégale l'interdiction du port du foulard islamique dans la police, un avis non-contraignant auquel le gouvernement a opposé une fin de non-recevoir.

Selon le tribunal pour l'égalité, l'interdiction enfreint la loi sur la liberté de religion et celle sur l'égalité des chances, notamment en privant une certaine catégorie de femmes d'accès à un emploi dans la police.

"L'objectif officiel est que la police soit le miroir de la société norvégienne", écrit le tribunal dans son avis.

Après qu'une jeune musulmane eut exprimé son souhait d'intégrer la police avec son hidjab, le gouvernement de centre-gauche avait décidé l'an dernier d'autoriser le foulard islamique.

Mais il avait ensuite fait volte-face devant le mini-tollé provoqué par sa décision. Principale force d'opposition, la droite populiste avait dénoncé "l'islamisation progressive" du pays et le principal syndicat policier avait exprimé son hostilité, répétant son attachement à la neutralité de l'uniforme.

Le ministère de la Justice, qui a la tutelle sur la police, a annoncé vendredi qu'il ne reviendrait pas sur sa décision, insistant sur la nécessité de préserver la neutralité de l'uniforme comme il l'avait fait l'an dernier pour expliquer son revirement.

(MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés