Nouveaux tirs de missiles américains visant les islamistes au Pakistan

Une nouvelle salve de missiles américains, la troisième en 24 heures, a fait huit morts mercredi dans le nord-ouest du Pakistan, signe que Washington intensifie ces frappes ciblant les talibans pakistanais et afghans, mais aussi Al-Qaïda, dans ces zones tribales frontalières avec l'Afghanistan.

Huit combattants islamistes ont été tués par deux missiles guidés tirés par "un avion sans pilote drone américain" qui a détruit un complexe d'habitations dans le district tribal du Waziristan du Nord, ont indiqué des sources militaires pakistanaises concordantes.

Seule la CIA et l'armée américaine qui combat les talibans en Afghanistan disposent dans la région de ce type de drones, des Predator équipés principalement de missiles à guidage laser Hellfire.

Ils visent désormais quasi-quotidiennement des combattants étrangers d'Al-Qaïda et des talibans afghans et pakistanais dans leurs fiefs des zones tribales.

Mardi après-midi, au moins 12 combattants islamistes avaient déjà péri dans deux attaques de drones, l'une dans le Waziristan du Nord, l'autre dans le Waziristan du Sud, le berceau des talibans pakistanais liés à Al-Qaïda. (VAD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés