Publicité

Nouvelle-Zélande: 29 mineurs portés disparus après une explosion dans une mine

Vingt-neuf mineurs étaient portés disparus vendredi, après l'explosion survenue dans une mine de charbon située dans une région isolée de Nouvelle-Zélande, et les opérations de secours étaient retardées par la crainte d'une nouvelle explosion.

Deux mineurs ont survécu et ont été hospitalisés pour des blessures légères, tandis que 29 autres sont toujours portés disparus, a indiqué le directeur général de la société minière Peter Whittall. Les premières informations faisaient état de 27 à 36 personnes sous terre.

Selon M. Whittall, la confusion initiale concernant le nombre de disparus provient du fait que des mineurs ont quitté les lieux sans prendre leurs insignes d'identification.

L'explosion s'est produite vers 16H00 locale (04H00 HB) dans la mine de Pike River, sur la côte ouest de l'île du sud de Nouvelle-Zélande, au coeur de la région minière.

Une équipe spécialisée dans les opérations de secours souterraines était sur place mais elle ne pouvait pas aller sous terre pour le moment car l'explosion a coupé l'électricité alimentant la ventilation de la mine, a indiqué la police.

Selon les deux survivants, trois autres mineurs tentaient de remonter à la surface mais personne n'avait émergé alors que la nuit tombait.

Les familles des disparus se rassemblaient sur le site.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés