Publicité
Publicité

Obama et Karzaï déplorent l'autodafé du Coran, condamnent la violence

Le président Barack Obama et son homologue Hamid Karzaï ont "déploré" lors d'une vidéoconférence mercredi l'autodafé d'un Coran aux Etats-Unis et "fermement condamné" l'attaque meurtrière contre le siège de l'ONU en Afghanistan le 1er avril , a indiqué la Maison Blanche.