Obama remet la "Medal of Honor" à un soldat vivant, une première depuis 1973

Le président Barack Obama a remis mardi à un sergent la "Medal of Honor" pour un acte d'héroïsme sous le feu ennemi en Afghanistan, la première fois depuis 1973 que la plus haute décoration militaire américaine est accordée à un soldat en vie.

Le sergent Salvatore Giunta n'avait que 22 ans lorsque le 25 octobre 2007, il avait sauvé deux de ses camarades lors d'une embuscade des talibans, un "acte d'héroïsme au delà du devoir" selon les critères de la "Medal of Honor" décernée depuis 1863.

"J'aime vraiment ce type! " a lancé M. Obama, s'éloignant un instant de son discours préparé et qui rappelait les faits de gloire du sergent Giunta. "C'est de cela que les Etats-Unis sont faits, cela vous rend fier", a-t-il ajouté, le soldat en grand uniforme à ses côtés.

"La +Medal of Honor+ traduit la reconnaissance du pays tout entier", a encore dit le président, avant d'accrocher la décoration - une étoile à cinq branches suspendue à une cravate bleue ornée d'un médaillon frappé de 13 étoiles - au cou du jeune homme, en présence de sa famille et de ses frères d'armes, dans l'"East Room", la salle d'apparat de la Maison Blanche.

La "Medal of Honor", très souvent décernée à titre posthume, n'a été remise qu'à moins de 3.500 reprises en 147 ans, dont 1.522 pendant la Guerre de Sécession. Salvatore Giunta est le premier soldat depuis l'époque de la guerre du Vietnam à la recevoir de son vivant.

(MPK)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés