Obama veut améliorer l'ordinaire des troupes mais arrêter le gaspillage

Barack Obama a promis mardi aux militaires américains d'améliorer leur ordinaire, mais il s'est aussi engagé devant la Nation à mettre fin à de coûteux programmes d'armement hérités de la Guerre froide et aux errements du passé.

Dans son premier discours solennel prononcé devant le Congrès au grand complet, le président américain a voulu démontrer à la troupe qu'ils n'avait que ses intérêts à coeur.

Le président a promis que le projet de budget qu'il présentera jeudi, "va augmenter le nombre des soldats (de l'armée de Terre) et des Marines".

Il n'a pas avancé de chiffres mais il a souligné que ces nouvelles recrues permettront de soulager des forces armées fatiguées physiquement et moralement par les deux guerres qu'elles mènent de front, en Irak depuis 2003 et en Afghanistan depuis 2001.

Barack Obama s'est également engagé à rompre avec les pratiques de l'administration Bush qui a laissé le Pentagone attribuer de gigantesques contrats, en Irak notamment, sans lancer aucun appel d'offre. Une pratique dénoncée régulièrement par la Cour des comptes américaine.

Il a aussi promis de supprimer des programmes d'armement qui ne correspondent plus aux réalités stratégiques du jour. (DAD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés