Obsèques à Londres de l'homme dont la mort a provoqué des émeutes

Plusieurs centaines de personnes ont assisté vendredi à Londres aux obsèques de Mark Duggan, dont la mort le 4 août lors d'une opération de police avait déclenché dans plusieurs villes anglaises quatre nuits d'émeutes qui ont fait cinq morts.

Mark Duggan, 29 ans et père de quatre enfants, avait été tué dans le quartier de Tottenham du nord de Londres par des policiers menant une opération contre la criminalité au sein de la communauté noire. Une arme n'appartenant pas à la police a été retrouvée sur les lieux du drame.

Deux jours plus tard, des émeutes avaient éclaté à Tottenham après une manifestation devant un commissariat de police. Les violences s'étaient ensuite propagées à d'autres quartiers de Londres et plusieurs villes anglaises.

Vendredi, environ 10.000 policiers, un nombre supérieur à la normale, étaient de service à Londres, de crainte que les obsèques ne suscitent des tensions.

Il n'y avait cependant que quelques policiers visibles aux alentours de l'église New Testament Church of God, où la cérémonie était organisée.

Le cercueil est arrivé à l'église dans une calèche tirée par quatre chevaux blancs et sur laquelle on pouvait lire "Petit-fils, père, fils et frère", écrit avec des fleurs blanches.

La compagne du défunt, Semone Wilson, mère de leurs quatre enfants, a rendu hommage à "son premier vrai amour", dans une église bondée, de sorte que des dizaines de personnes en ont été réduits à suivre la cérémonie de l'extérieur.

La majorité de l'assemblée était d'origine africaine et caribéenne.

(DGO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés