Otages en Colombie: nouveau report de l'opération de récupération

L'opération de récupération de trois otages de la guérilla des Farc en Colombie a été de nouveau reportée dimanche, les Farc n'ayant pas encore indiqué le point de rencontre, a annoncé à Caracas le coordonnateur vénézuélien de la mission, Ramon Rodriguez Chacin.

"Nous ne savons toujours pas en quel lieu de Colombie se fera la libération des trois otages des Farc", a déclaré le coordonnateur de l'"opération Emmanuel", désigné par le président vénézuélien Hugo Chavez.

"La libération va se produire dans les prochains jours, mais je ne peux pas vous dire quel jour", a ajouté M. Chacin. "Il n'y a pas de délai déterminé", a-t-il dit.

Le responsable vénézuélien, considéré comme un canal de communication entre Caracas et la guérilla, a invoqué les précautions nécessaires de sécurité réclamées par la guérilla dans une "zone de conflit".

Les trois otages que la guérilla a promis de relâcher en signe de "reconnaissance" envers M. Chavez sont Clara Rojas, proche de l'ex-candidate à la présidence colombienne Ingrid Betancourt, son fils Emmanuel né en captivité, et l'ex-parlementaire Consuelo Gonzalez.

L'opération a ainsi subi dimanche un nouveau report.

(TAS)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés