Publicité
Publicité

Otages tués aux Philippines: quatre officiers de police suspendus

Les autorités philippines ont suspendu mercredi quatre officiers de police qui ont mené l'assaut pour mettre fin à la prise d'otages lundi à Manille, dans laquelle huit touristes de Hong Kong ont été tués, a annoncé le porte-parole de la police nationale.

"En attendant les résultats de l'enquête, ils ont été relevés de leurs fonctions", a déclaré à la presse le superintendant Agrimero Cruz.

Les quatre hommes étaient à la tête du groupe de 200 policiers d'une unité d'élite qui a donné l'assaut lundi soir à un autocar dans lequel une quinzaine de personnes étaient retenues en otages depuis le matin par un ancien policier philippin. Ce dernier a été abattu.

Huit touristes hongkongais ont été tués et un autre grièvement blessé. Quatre occupants sont sortis vivants.

La police a reconnu avoir commis des erreurs "évidentes" dans sa gestion de la prise d'otages. Une enquête a été ouverte et le porte-parole a précisé que les quatre hommes avaient été suspendus afin d'éviter "qu'ils n'exercent une influence excessive" sur son déroulement.

Il a ajouté que les 200 policiers de l'unité d'intervention avaient reçu l'ordre de remettre leurs armes pour des analyses balistiques.

(OSN)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés