Pakistan: 14 islamistes tués par deux salves de missiles américains

Au moins 14 insurgés islamistes ont été tués mercredi par deux salves de missiles tirées par des drones américains dans le nord-ouest du Pakistan, où la CIA vise régulièrement les talibans et Al-Qaïda, ont annoncé des officiers pakistanais.

Ces avions sans pilote ont ainsi mené six attaques en six jours dans le district tribal du Waziristan du Nord, un des bastions des talibans pakistanais alliés au réseau d'Oussama ben Laden et aux talibans afghans.

A l'aube, "dix insurgés ont été tués dans l'attaque d'un drone américain qui a visé la propriété d'un militant islamiste local" dans le village de Dandey Darpakhel, dans la banlieue de Miranshah, le chef-lieu du Waziristan du Nord, a indiqué à l'AFP un haut responsable militaire pakistanais sous couvert de l'anonymat.

Quelques heure plus tard, à une vingtaine de kilomètres, au hameau de Amboor Shaga, un second drone a tiré deux missiles sur un véhicule, tuant ses quatre occupants, des "combattants islamistes", selon un autre officier.

Depuis deux ans, les drones américains ont tiré plus de 120 salves de missiles sur le nord-ouest du Pakistan, tuant un millier de personnes: des cadres et combattants des talibans pakistanais, afghans et d'Al-Qaïda mais aussi de nombreux civils, selon les militaires pakistanais.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés