Pakistan: 38 morts dans des émeutes

Les émeutes consécutives à la mort dans un attentat suicide jeudi de l'ex-Premier ministre et opposante Benazir Bhutto ont fait au moins 38 morts en deux jours et provoqué des dizaines de millions de dollars de dégâts, a annoncé samedi le ministère pakistanais de l'Intérieur, tandis que la polémique enfle au Pakistan sur les circonstances de la mort de Mme Bhutto.

"Nous sommes prêts à exhumer le corps de Benazir Bhutto pour enquête si son parti le souhaite", a déclaré samedi le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Javed Cheema.

Le kamikaze a ouvert le feu sur Benazir Bhutto à l'issue d'un meeting électoral jeudi à Rawalpindi (banlieue d'Islamabad), avant de faire exploser la bombe qu'il portait sur lui, tuant au moins 20 personnes.

La porte-parole de Benazir Bhutto a affirmé à l'AFP que l'opposante avait été touchée par une balle à la tête.

Le gouvernement, citant les médecins qui ont effectué l'autopsie, affirme que Benazir Bhutto a été tuée par un choc à la tête en heurtant le levier du toit ouvrant de son véhicule.

(TAS)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés