Publicité
Publicité

Pakistan: au moins 38 morts dans l'attentat dans le nord-ouest

Au moins 38 personnes ont été tuées lundi dans un attentat perpétré en plein meeting d'un parti politique laïc dans le nord-ouest du Pakistan, non loin des zones où l'armée combat les talibans alliés à Al-Qaïda, selon un nouveau bilan de source médicale.

Ces insurgés islamistes sont responsables d'une vague sans précédent d'attentats suicide et d'attaques commando qui ont fait près de de 3.200 morts en un peu plus de deux ans et demi dans tout le pays.

"Nous avons reçu les cadavres de 38 personnes et plus de 100 blessés", a déclaré par téléphone à l'AFP Wakeel Ahmed, directeur de l'hôpital le plus proche.

Un précédent bilan faisait état de 25 morts au moins.

"Pour l'heure, les indices tendent à montrer qu'il s'agit d'un attentat suicide", a indiqué à l'AFP Qazi Jamil, le chef de la police de la région de Malakand (nord-ouest).

L'attentat a été perpétré à Timargarah, la ville principale du Lower Dir, l'un des district de Malakand, lors d'un meeting en plein air du Parti national Awami, le mouvement laïc majoritaire et qui dirige l'Assemblée et l'exécutif de la province de la Frontière du Nord-Ouest (NWFP). (SLE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés