Palestiniens: Washington désapprouve les reconnaissances sud-américaines

Les Etats-Unis ont désapprouvé mardi l'intention d'Etats d'Amérique latine de reconnaître un Etat palestinien, répétant que les négociations directes entre Israéliens et Palestiniens demeuraient "le seul moyen" d'atteindre la paix au Proche-Orient.

"Nous ne sommes pas favorables à cette ligne de conduite", a déclaré Philip Crowley, le porte-parole du département d'Etat: "Nous croyons que toute action unilatérale est contre-productive".

L'Argentine a reconnu lundi, après le Brésil vendredi, l'Etat de Palestine sur les frontières de 1967, avant l'occupation israélienne, soit sur l'intégralité des territoires palestiniens: la bande de Gaza, la Cisjordanie et Jérusalem-Est, l'Uruguay annonçant son intention de les imiter en 2011.

Israël a déploré ces initiatives, assurant qu'elles entraient en contradiction avec les pourparlers de paix et les accords israélo-palestiniens d'Oslo de 1993.

Les Palestiniens envisagent, si le blocage des discussions persiste, de solliciter une reconnaissance américaine de l'Etat palestinien sur les frontières de 1967, quitte en cas de refus à porter cette demande devant le Conseil de sécurité, voire l'Assemblée générale des Nations unies.

Le premier ministre palestinien Salaam Fayyad et le ministre de la Défense israélien Ehud Barak sont attendus vendredi à Washington, où ils doivent participer à un forum avec la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton.

(MPK)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés