Pape - l'Argentin Jorge Mario Bergoglio, élu pape sous le nom de François 1er

Premier pape venu du continent américain, l'Argentin Jorge Mario Bergoglio a été élu mercredi soir à la surprise générale pour succéder à Benoît XVI après sa démission historique le 28 février.

L'archevêque de Buenos Aires a choisi le nom de François, qui sera porté pour la première fois par un souverain pontife. Agé de 76 ans, il est également le premier jésuite à monter sur le trône de Saint Pierre.

Après la formule "Habemus papam" prononcée par le cardinal français Jean-Louis Tauran, le 266e pape de l'histoire est apparu au balcon pour sa première bénédiction urbi et orbi.

"Les cardinaux sont allés me chercher au bout du monde", a-t-il plaisanté, avant de prier pour son prédécesseur et d'appeler à la "fraternité" au sein de l'Eglise.

Une immense clameur a retenti Place Saint-Pierre lors de l'émission de la fumée blanche signalant son élection à 19H05, avec des cris de joie poussés par une foule nombreuse qui brandissait des drapeaux et scandait "habemus papam" et "viva il papa", pendant que les cloches sonnaient à toute volée.

Gardes suisses et membres d'autres forces armées se sont aussitôt déployés en fanfare devant la basilique, juste sous la loggia centrale. Une foule grossissant à vue d'oeil et constellée de parapluies a envahi la place, brandissant banderoles et drapeaux à la gloire du Saint-Siège. Les cloches des églises romaines ont aussi retenti, accompagnées de concerts de klaxon.

Cette élection met un point final à quatre semaines inédites et mouvementées, depuis l'annonce surprise le 11 février par Benoît XVI de sa renonciation à l'âge de 85 ans --une première en sept siècles, depuis celle du pape moine Célestin V.

(DGO)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés