Pédophilie: le Vatican clarifie ses procédures pour punir les coupables

Eclaboussé par une série de scandales pédophiles, le Vatican a publié pour la première fois lundi sur son site la procédure à suivre en cas d'abus sexuels, dont les coupables devront être dénoncés, une façon de répondre aux accusations d'opacité de l'Eglise catholique.

"Malte 2010", "Chapelle Sixtine" et.... "abus sur mineurs, la réponse de l'Eglise": le sujet apparaît dès la page d'accueil du site internet, sous une photo de Benoît XVI (http://www.vatican.va).

Outre les documents de référence sur le sujet, comme la lettre du pape aux catholiques irlandais, publiée le 29 mars, y sont énumérées les procédures appliquées en cas d'abus, notamment le fait que ceux-ci doivent "toujours" êtres dénoncés à la justice ordinaire.

La dénonciation des abus "aux autorités compétentes doit toujours respecter la loi ordinaire", indique le document d'une page et demie publié en anglais.

En outre, "le diocèse local doit enquêter sur chaque allégation d'abus sexuel commis par un prêtre contre un mineur. Si l'allégation semble avérée, le cas est transmis" au Vatican.

Mais dans les cas les plus graves ou lorsque les preuves sont écrasantes, le prêtre peut être immédiatement défroqué, c'est-à-dire réduit à l'état laïc, par le pape, sans attendre l'issue d'un procès canonique.

"Il n'y a pas d'appel contre un tel décret papal", précise le texte. (EDR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés