Publicité

Pékin met en garde contre une rencontre Obama-Dalaï lama

La Chine a mis en garde Washington mardi contre une éventuelle rencontre entre le président américain Barack Obama et le Dalaï lama, chef spirituel des bouddhistes tibétains, estimant qu'elle "minerait sérieusement" les relations Chine-USA.

"Nous sommes fermement opposés" à une telle rencontre, a déclaré à la presse un responsable officiel, alors que le Dalaï lama doit se rendre à partir du 16 février aux Etats-Unis.

Alors que les relations bilatérales traversent actuellement une phase de turbulences, Zhu Weiqun, un responsable d'une organisation sous l'égide du Parti communiste chinois, a estimé qu'une telle visite "minerait sérieusement les fondations politiques des relations sino-américaines".

"Si le dirigeant américain choisit à ce moment-là de rencontrer le Dalaï lama, cela va certainement menacer la confiance et la coopération entre la Chine et les Etats-Unis", a dit le responsable de l'organisation, le Département du travail du front uni, en charge des négociations avec les Tibétains.

Zhu a par ailleurs souligné que le dialogue avec les envoyés du Dalaï lama la semaine dernière avait mis en lumière de profondes dissensions entre les deux parties.

Le Dalaï lama doit se rendre aux Etats-Unis pour une visite de dix jours qui débutera par Washington. Son porte-parole n'a pas confirmé s'il s'entretiendrait avec le président Obama.

(LUM)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés