Plus de 2 millions de pèlerins sur le Mont Arafat, moment fort du hajj

Plus de deux millions de musulmans se sont rassemblés dans la ferveur lundi sur le Mont Arafat, moment fort du pèlerinage annuel de La Mecque, au lendemain des assurances données par Al-Qaïda sur son opposition à toute attaque contre le hajj.

Les fidèles, vêtus de blanc, se sont dirigés par dizaines de milliers dès le lever du jour vers le Mont Arafat, également appelé "Jebal Al-Rahma" (Mont de la Miséricorde), une colline d'où le prophète Mahomet a donné son dernier sermon il y a plus de 14 siècles.

Selon le prince Nayef, 1,8 million de pèlerins venant de 181 pays participent au hajj, "un nombre record" selon lui, auxquels s'ajoutent quelque 200.000 permis de hajj accordés aux fidèles du royaume saoudien et des autres monarchies du Golfe.

Mardi, ils regagneront Mina pour immoler une bête, généralement un mouton, en souvenir du sacrifice que faillit accomplir Abraham en voulant tuer son fils sur ordre de Dieu. Ce rituel marque le début de la grande fête d'Al-Adha.

Les pèlerins passeront enfin deux autres journées à Mina pour le rite de la lapidation de Satan, marquant la volonté de renoncer au mal, dernier et plus dangereux rite du pèlerinage, théâtre les années passées de bousculades meurtrières.

Le hajj est l'un des cinq piliers de l'islam que tout fidèle est censé accomplir au moins une fois dans sa vie s'il en a les moyens.

(MPK)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés