Pologne: Jaruzelski évoque une "vengeance" et "s'excuse"

L'ancien homme fort de la Pologne communiste, le général Wojciech Jaruzelski, 83 ans, qui risque 10 ans de prison pour avoir instauré la loi martiale en 1981, déplore "une envie de vengeance" et présente ses excuses "à toutes les victimes", dans un entretien lundi au journal italien "La Repubblica".

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés