Portugal: le parc de Peneda-Geres toujours en feu, 6.000 ha détruits

Un important incendie continuait de faire rage lundi, pour la sixième journée consécutive, dans le parc national de Peneda-Gerês (PNPG) dans le nord du Portugal, vaste réserve naturelle protégée où 6.000 hectares ont déjà brûlé, selon les pompiers.

A la mi-journée, ce feu, qui s'est déclaré le 10 août au matin, comptait encore plusieurs fronts actifs, en dépit de la mobilisation de 175 pompiers assistés d'hélicoptères bombardiers d'eau, selon le site de la protection civile.

Selon le commandant de pompiers Carlos Ferreira, cité par l'agence Lusa, les flammes ont déjà détruit 6.000 hectares dans cette zone accidentée et difficile d'accès située à l'ouest du parc, qui s'étend le long de la frontière avec la Galice espagnole.

Un autre incendie, de moindre ampleur, était également en cours lundi à la mi-journée, dans l'est du parc.

La direction du PNPG n'a donné à ce jour aucun bilan des incendies qui se sont multipliés depuis la fin juillet dans cette réserve de plus de 70.000 hectares, mais a reconnu que plusieurs bois protégés avaient été touchés.

Depuis le début de l'année, le Portugal a enregistré plus de 15.000 départs de feux, dont plus de la moitié depuis le 23 juillet, selon les données de la Protection civile.

Plus de 75.000 hectares ont été détruits, dont 58.000 depuis le début août selon les estimations satellitaire publiées par le système européen d'information sur les feux de forêts (EFFIS).

(EYI)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés