Pour certains emplois, la beauté féminine est un handicap

La beauté féminine n'est pas toujours un avantage pour trouver un emploi, affirme une étude universitaire américaine qui montre qu'une belle femme ne sera pas choisie pour un travail réputé plutôt "masculin".

En revanche, selon cette étude de l'université du Colorado publiée dans le Journal of Social Psychology, un homme séduisant est toujours préféré pour n'importe quel emploi, que celui-ci soit réputé très masculin ou au contraire féminin.

Deux études ont invité plus d'une soixantaine d'étudiants en psychologie à choisir des candidats pour des emplois à partir de photographies.

La liste des 26 emplois allait de vendeur de lingerie à gardien de prison en passant par directeur financier et chef de chantier.

Il en est résulté que les femmes attirantes faisaient l'objet d'une sévère discrimination quand il s'agissait d'attribuer un emploi considéré comme "masculin" où l'apparence avait peu d'importance.

Ainsi, une belle femme est souvent écartée de postes comme directrice financière, directrice de recherche et développement, ingénieur ou chef de chantier, a constaté l'étude.

"Dans ces métiers, être séduisante est vraiment un handicap pour une femme", a indiqué à Stephanie Johnson, professeur assistante à la Denver Business School, une des auteurs de l'étude.

Au cours de la deuxième étude, un curriculum vitae accompagnait les photos, sans changer la perception des sélectionneurs.

"Il n'y avait pas de différence. On aurait pu penser qu'en ajoutant des informations et pas seulement la photographie, ils jugeraient sur autre chose que sur l'apparence seulement. Eh bien non", a-t-elle souligné.

(THA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés