Publicité

Pour Marie Arena, "Yves Leterme doit rapprocher les points de vue"

Marie Arena, ministre des Pensions et de l'Intégration sociale (PS), estime dans une interview accordée à la Libre Belgique que le blocage dans le dossier de l'asile est dû à un manque de leadership en Flandre et elle renvoie le dossier dans les mains du premier ministre Yves Leterme.

Marie Arena rejette l'idée, émise par le ministre Vld des Affaires étrangères Karel De Gucht, qu'elle serait, avec Joëlle Milquet, une "ministre des sans-papiers". Si le dossier bloque, estime-t-elle, ce n'est pas parce que l'accord sur l'immigration est confus. "Le chapitre consacré à l'immigration est très détaillé", indique-t-elle.

"La sensibilité dans ce dossier est très différente au nord et au sud du pays. C'est un euphémisme", poursuit-elle. "Par ailleurs, depuis l'éclatement du cartel CD&V/N-VA, plus aucun parti ne détient le leadership en Flandre. Chacun veut se positionner en vue des élections régionales de juin 2009. Si bien que, dans le dossier immigration, il n'y a au nord aucun parti qui ne souhaite se démarquer, aucun pour se montrer un peu plus 'généreux' que les autres", constate encore Marie Arena.

Pour résoudre ce blocage, elle en appelle à Yves Leterme. "Le rôle d'un premier ministre est de rapprocher les points de vue", commente-t-elle. (SLE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés