Poutine signe des décrets tous azimuts pour son premier jour au Kremlin

Le président russe, Vladimir Poutine, a signé quelques heures après son retour au Kremlin lundi une série de décrets concernant aussi bien la modernisation des forces armées, le climat d'investissement que la durée dans les files d'attente des administrations.

Ces décrets, publiés in extenso sur le site du Kremlin, fixent les objectifs de M. Poutine d'ici à 2018, date de la fin de son mandat, voire au-delà, dans les domaines économiques, sociaux et militaires.

Il ordonne notamment de multiplier "d'ici à 2018 les salaires réels par 1,4-1,5", d'équiper l'armée à 70% de systèmes militaires modernes, ou encore de créer "25 millions d'emplois à haute valeur ajoutée d'ici à 2020".

Il a aussi signé un décret ordonnant que tout soit fait pour que la Russie passe de la 120e place à la 20e dans le classement de la Banque mondiale du climat des affaires.

M. Poutine réclame également la mise en place dès le mois de septembre d'examens de langue et de culture russe pour les immigrés, exceptés pour les "spécialistes hautement qualifiés".

L'homme fort de la Russie s'engage même à ce que personne ne passe plus de 15 minutes dans les files d'attente d'administrations publiques dès 2014, et que le niveau de satisfaction dans la population vis-à-vis de la qualité du service public atteigne 90% en 2018.

(DGO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés