Près de 400.000 étrangers expulsés des Etats-Unis en 2009

Près de 400.000 étrangers ont été expulsés des Etats-Unis en 2009, dont près de 130.000 ayant commis des crimes ou des délits, selon un rapport publié mercredi par le département de la Sécurité intérieure.

Au total, "393.000 étrangers ont été expulsés des Etats-Unis" au cours de l'exercice fiscal 2009, dont 128.000 ayant eu maille à partir avec la justice pour des actes allant généralement du trafic de drogue à de simples infractions routières, selon le rapport.

La grande majorité des étrangers expulsés au cours de l'exercice allant du 1er octobre 2008 au 30 septembre 2009 étaient mexicains (72%), suivis de loin par les Guatémaltèques (7%) et les Honduriens (7%).

Sur la même période, 613.000 étrangers étaient incarcérés aux Etats-Unis, dont 86% de Mexicains.

Le nombre d'expulsions en 2009 a constitué un record pour la septième année consécutive, souligne le rapport.

La communauté hispanique et plusieurs organisations non gouvernementales ont dénoncé l'augmentation des expulsions, soulignant qu'elles séparaient des familles, et demandant à l'administration Obama de les suspendre en attendant la vaste réforme de l'immigration promise.

Le gouvernement américain souhaite régulariser la situation des quelque 11 millions de sans-papiers, en grande majorité latino-américains, qui vivent dans le pays, mais la réforme se heurte au Congrès à une forte opposition conservatrice.

(FEJ)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés