Publicité

Préservatif: propos du pape "scientifiquement faux"

La revue médicale britannique "The Lancet" a accusé vendredi le pape Benoît XVI d'avoir déformé la vérité scientifique dans ses propos sur l'utilisation du préservatif.

"Quand une personne d'influence, responsable politique ou religieux, affirme publiquement quelque chose de scientifiquement faux, qui pourrait avoir un effet dévastateur sur la santé de millions de personnes, elle doit retirer ou rectifier cette déclaration", a indiqué "The Lancet".

En route vers l'Afrique, le pape avait affirmé que l'on ne pouvait "pas régler le problème du sida avec la distribution de préservatifs" et que, "au contraire, (leur) utilisation aggrave le problème".

"En disant que les préservatifs aggravent le problème du sida, le pape a publiquement déformé la preuve scientifique pour promouvoir la doctrine catholique sur cette question", a encore écrit "The Lancet".

(NLE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés