Présidentielle afghane: 1,5 million de votes suspects

Les observateurs de l'Union européenne ont déclaré mercredi qu'environ 1,5 million de votes à l'élection présidentielle afghane du 20 août pourraient être frauduleux, dont les trois quarts en faveur du président sortant Hamid Karzaï.

"Nous avons calculé qu'il y avait 1,5 million de votes suspects", a annoncé à la presse Dimitra Ioannou, le chef adjoint de la mission d'observation électorale de l'UE.

Sur ce million et demi de votes suspects, 1,1 million ont profité à M. Karzaï, selon Mme Ioannou, et quelque 300.000 à son principal rival, l'ancien ministre des Affaires étrangères Abdullah Abdullah.

Selon des résultats partiels portant sur 95% des bureaux de vote, M. Karzaï est largement en tête avec 54,3% des votes déclarés valides, contre 28,1% à M. Abdullah, qui accuse le sortant de fraude à grande échelle avec l'aide de l'Etat.

Si les votes suspects repérés par l'UE étaient tous invalidés, M. Karzaï pourrait passer sous la barre des 50% des suffrages et être contraint à un second tour.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés