Présidentielle afghane: boycott d'Abdullah si les conditions ne sont pas remplies

Abdullah Abdullah annoncera qu'il boycotte le second tour de l'élection présidentielle afghane si une série de conditions pouvant garantir un scrutin régulier ne sont pas remplies d'ici à la fin de la journée de samedi, ont indiqué des membres de son équipe de campagne.

"Si les conditions (réclamées par M. Abdullah, ndlr) ne sont pas remplies aujourd'hui, le Dr. Abdullah annoncera sa décision lors d'une conférence de presse demain" dimanche, a indiqué un responsable de son équipe de campagne.

"Nous ne participerons pas à une élection qui ne soit pas transparente et sans fraudes", a-t-il ajouté.

Le second tour de la présidentielle, prévu le 7 novembre, doit opposer l'ancien ministre des Affaires étrangères Abdullah Abdullah au président sortant Hamid Karzaï. Le premier tour avait été entaché de violences, d'une faible participation (38,7%), et surtout de fraudes massives en faveur d'Hamid Karzaï.

M. Abdullah avait demandé en début de semaine le renvoi du chef de la Commission électorale indépendante (IEC), chargée de l'organisation et du comptage du scrutin et accusée de favoriser M. Karzaï.

Les services de ce dernier ont opposé une fin de non-recevoir. (SLE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés