Procès du 11 mars: Belhadj nie à son tour toute implication

Le Marocain Youssef Belhadj, dit "l'Afghan", l'un des cerveaux présumés des attentats du 11 mars 2004 à Madrid, a nié vendredi à son tour toute implication dans ce massacre terroriste et tout lien avec Al-Qaïda.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés