Procès Ioukos: la détention provisoire de Khodorkovski et Lebedev prolongée

La justice russe a décidé lundi de prolonger de trois mois la détention provisoire de l'ancien patron du groupe pétrolier Ioukos, Mikhaïl Khodorkovski, et de son associé Platon Lebedev, dans le cadre de leur deuxième procès, ont rapporté les agences russes.

Le tribunal moscovite Khamovnitcheski a prolongé jusqu'au 17 novembre la détention de MM. Khodorkovski et Lebedev, suivant ainsi la requête de l'accusation.

Le juge Viktor Danilkine a notamment indiqué pour justifier la décision du tribunal que l'enquête ne serait pas terminée d'ici à mardi, date à laquelle devait prendre fin la détention des deux hommes, selon l'agence Ria Novosti.

Toutefois, cette décision intervient alors que des amendements législatifs, adoptés en mars et signés par le président Dmitri Medvedev, prévoient qu'une personne soupçonnée de certains délits économiques, notamment ceux pour lesquels M. Khodorkovski est poursuivi, ne peut être placée en détention provisoire.

Le président russe avait lancé cette réforme pour lutter contre l'incarcération abusive d'hommes d'affaires, les forces de l'ordre usant de cette mesure pour arracher des pots-de-vin, selon des avocats et des organisations anticorruption.

L'affaire Ioukos, lancée en 2003, a été dénoncée par les libéraux russes et à l'étranger comme une opération inspirée par le Kremlin soucieux de rétablir le contrôle de l'Etat sur de précieux actifs pétroliers et mettre au pas M. Khodorkovski, homme d'affaires jugé trop indépendant et manifestant des ambitions politiques.

(EYI)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés