Processus de paix au PO: Sarkozy souhaite des discussions "rapides"

Le président français Nicolas Sarkozy a souhaité lundi que les négociations de paix directes qui doivent reprendre jeudi à Washington entre Israéliens et Palestiniens soient "rapides" car la longueur des discussions "fait le lit de tous les extrémismes".

"De bonnes discussions, ce sont des discussions qui seront rapides. Depuis le temps qu'on parle de ce conflit, tout le monde connaît les paramètres de la paix. Des mois et des mois de discussions n'amèneront rien de plus, rien", a estimé M. Sarkozy devant la presse à l'issue d'un entretien avec le président égyptien Hosni Moubarak qui participera à ces négociations.

"La volonté politique est incontournable parce que le temps travaille contre les artisans de la paix. La longueur des pourparlers et l'absence de compromis font le lit de tous les extrémismes, partout dans le monde et notamment dans cette région du monde", a-t-il ajouté.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas doivent reprendre leurs discussions directes de paix jeudi à Washington, en présence des présidents américain Barack Obama, égyptien Hosni Moubarak, et du roi de Jordanie Abdallah.

Ces négociations étaient suspendues depuis vingt mois à l'initiative des Palestiniens pour protester contre le déclenchement en décembre 2008 d'une offensive militaire israélienne dans la bande de Gaza.

(JDO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés