Quatre policiers blessés dans des heurts avec des manifestants à Belfast

Quatre policiers ont été blessés dans des heurts avec des manifestants qui ont éclaté jeudi dans un quartier du nord de Belfast où se sont déroulées des marches protestante et catholique, a annoncé la police.

La police, qui avait déployé des centaines d'hommes, a fait état de "désordres importants" dans le quartier d'Ardoyne.

Les policiers ont fait usage de canons à eau pour disperser des manifestants qui avaient précipité un véhicule en flammes vers les forces de l'ordre et lançaient des cocktails Molotov.

"Des canons à eau ont été déployés et quatre officiers de police ont été blessés", a déclaré la police. "Apparemment, leurs blessures ne mettent pas leur vie en danger."

Un groupe de 15 protestants, membres de l'Ordre d'Orange, ont défilé dans ce quartier à majorité catholique, avant d'être rejoints par d'autres loyalistes. Séparés par la police, ils ont alors échangé des insultes avec un groupe de catholiques.

Plusieurs centaines de catholiques ont ensuite participé à une marche républicaine.

Des violences éclatent chaque année à Belfast après la parade du 12 juillet, moment où culmine la saison des marches protestantes en Irlande du Nord qui marque la victoire en 1690 du roi protestant Guillaume III sur son rival catholique Jacques II, lors de la bataille de la Boyne. (BPE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés