Publicité

Rail français: contrôle renforcé après des actes de malveillance

Le gouvernement français a annoncé dimanche le renforcement de la surveillance du réseau de voies ferrées après une série d'actes de malveillance qui a très fortement perturbé samedi le trafic des TGV Thalys et Eurostar.

"J'ai demandé à la ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, de faire en sorte que nos policiers, nos gendarmes sur le terrain aient un oeil particulièrement acéré sur la surveillance des voies ferrées", a déclaré le secrétaire d'Etat chargé des Transports, Dominique Bussereau, sur la radio RMC

Les milliers de passagers de quelque 160 trains à grande vitesse (TGV), Thalys et Eurostar ont subi des retards allant jusqu'à plusieurs heures samedi en raison de ces actes de malveillance sur les différentes lignes à grande vitesse (LGV) du pays.

Interrogé sur un sabotage concerté, le président de la SNCF (Société nationale des chemins de fer français) Guillaume Pépy a répondu: "nous nous posons la question".

Cinq des six derniers incidents en France sur les voies ferrées ont été provoqués par des fers à béton posés sur des caténaires. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés